Pensées

Musée Frank A. Perret

Pour le renouveau de SaintPierre

La Martinique et ma ville natale Saint-Pierre que je retrouve pour l’espace de quelques semaines.

Lors de mes visites précédentes,j’étais plus portée par une sorte d’immobilisme :visite de la famille,plage et c’était pour ainsi dire tout ce que je faisais .

Cette année, avec mon blog, je me suis décidée à visiter ou plutôt à redécouvrir les pépites cachées ou oubliées de mon enfance.

Comme tout en chacun,Saint-Pierre est célèbre de nos jours pour l’éruption de La montagne Pelé qui a disséminé la ville et les alentours le 8 Mai 1902.

Mais avant la catastrophe Saint-Pierre était connue comme étant « le petit Paris des Caraïbes ». Saint-Pierre est aussi la plus vieille ville de la Martinique.

Et si déjà depuis quelques jours je vous fais partager un peu de mes visites de la ville ,aujourd’hui c’est ma visite du musée Frank Perret que je vais commenter.

Comme le temps était maussade,cette visite était appropriée . De plus le musée a été tres récemment rénové.

A l’aide d’écouteurs et de notre guide électronique, nous voilà parti dans le Saint-Pierre de fin 18e début 19e dans toute sa splendeur, son dynamisme hors pair avec ses lieux emblématiques comme la place Bertin (commerces maritimes ),ses fontaines, son utilisation de l’eau pour des traitements thérapeutiques ( maison coloniale de santé),ses merveilles architecturales comme en autre le théâtre,la mairie,l’hôpital militaire,la banque,les bureaux du génie.

Il y avait des sources chaudes ,jardin botanique et même un tramway existait à SaintPierre.

Il y avait aussi nombre de commerces d’artisans, de lieux de plaisir.

SaintPierre était aussi une ville où la danse principalement la biguine transportait les gens jusqu’à tard le soir.

Des bars où l’on pouvait goûter, déguster ou même s’enivrer des divers goûts de rhum.

Le carnaval était une institution.

Et donc la visite du musée nous replonge dans ce SaintPierre d’avant …1902.

J’ai appris que la catastrophe aurait pu être évité. Au niveau humain en tout cas.

Début Avril 1902,la montagne Pelé commençait à cracher des cendres,des tremblements de terre étaient plus importants. Mais à cause d’élections les politiques et journalistes ont minimisé le problème. Une « fake news » comme on dirait de nos jours.

Sauf qu’en moins de temps pour authentifier l’information environ 30000 personnes périssaient sous la colère de Pelé.RIP

Mon grand père qui est de saint-pierre a survécu parce qu’il était parti avec une tante de Fort de France.

Mais le reste de la famille a peri le 8 mai 1902, faisant de mon grand-père un orphelin en 90 minutes.

Mais cela ne l’a pas empêché de revenir à saint-pierre pour fonder une famille et par extension,Moi.

Sinon le musée Franck Perret: cela vaut le détour,tres instructif . Les pièces mises en exposition sont bien en valeur.

Je trouve les prix raisonnables comparativement aux prix de la métropole ou même de Belgique.

Je pense que faire le musée avant les ruines apporte plus de profondeur et de perspectives sur la catastrophe de saint-pierre.

Donc n’hésitez pas à faire le détour.

2 commentaires sur “Musée Frank A. Perret

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.